Loader image
Loader image
Back to Top
 

Le deck Premier Sang: Nosferatu

Blog

Events For Games > Vampire: The Eternal Struggle  > Comment jouer avec un deck Premier Sang : Nosferatu
n

Comment jouer avec un deck Premier Sang : Nosferatu

Introduction

Le deck Premier Sang : Nosferatu pour Vampire: The Eternal Struggle est un jeu contrôle capable de briser en combat tous les vampires qui vous gênent, mais qui a aussi le pouvoir de mordre votre proie en discrétion.

En début de partie, utilisez judicieusement vos transferts afin de mettre en jeu au moins deux vampires qui ont Animalisme en supérieur car votre module de combat repose entièrement sur cette discipline. Idéalement, dès que vous contrôlez un vampire, il est important de le développer en recrutant des familiers qui donnent de l’interception permanente (« Corbeau espion« ) et/ou des améliorations de morsure permanentes (avec le familier « JS Simmons, Esq » ou l’équipement « Ordinateur portable« ). Si votre proie tente de vous bloquer, jouez les modificateurs d’action de discrétion pour passer, ou essayez d’envoyer le vampire bloqueur en torpeur dans le combat qui en résulte.

Dans un second temps, pour amoindrir votre proie demandez à vos vampires d’effectuer des actions de morsure en utilisant la carte « piratage informatique » ou simplement avec leur action de morsure de base. De plus, il existe d’autres manières de faire diminuer la réserve de votre proie :

Armée de Rats : votre proie brûle 1 point de réserve pendant chacune de vos phases de redressement.
Renommée : Jouez cette carte maître sur un vampire disponible contrôlé par votre proie, puis essayez d’entrer en combat avec ce vampire (en utilisant soit Embuscade ou la capacité spéciale de Gustaph Brunelle), et envoyez-le en torpeur pour que votre proie brûle 3 points de sa réserve.

Comme il s’agit d’un deck lent, votre principale préoccupation sera de rester en vie jusqu’à ce que vous soyez prêt à éliminer votre proie. Pour cette raison, ce deck contient plusieurs cartes qui peuvent vous faire gagner en réserve :
Poupée de sang : vous pouvez gagner 1point de réserve par tour pour chaque poupée de sang que vous contrôlez.
Powerbase: Montréal : vous pouvez l’utiliser pour gagner 1point de réserve par tour.
– Naturellement, une autre façon d’augmenter sa réserve est d’éliminer votre proie (vous gagnez alors 6 points de réserve !).

En ce qui concerne la partie défensive : pour rester dans la partie, bloquez toute les actions qui vous infligent des dégâts de réserve (par exemple, morsures ou actions politiques). Votre deck contient de nombreuses cartes de réaction qui permettront à vos vampires de bloquer comme s’ils étaient redressés, ou de se redresser pour bloquer.

Si vous pensez que des vampires spécifiques contrôlés par votre prédateur peuvent surpasser votre capacité d’interception, vous devrez les attaquer en priorité pour les envoyer en torpeur. Votre module de combat est puissant. Une fois en combat, jouez la carte Corneilles noires avant de déterminer la portée. Ensuite, jouez Aide de chauves-souris pour manœuvrer à longue portée et frapper pour un point de dégât. Si les deux cartes ont été jouées en animalisme supérieur, le serviteur adverse subira un total de 3 points de dégâts, et vous obtiendrez aussi une poursuite que vous pourrez utiliser pour continuer le combat ou pour annuler une poursuite jouée par le serviteur adverse.

Conseils stratégiques

Vous devez bloquer toute action qui donnerait un avantage en combat à un serviteur de votre prédateur ou de votre proie (par exemple, Arc d’ivoire ou Magnum.44) ou qui vous inflige des dégâts de réserve (par exemple, morsures ou actions politiques). De plus, il est fortement conseillé de bloquer toute action qui déplacerait du sang vers un vampire incontrôlé de votre prédateur et, dans une moindre mesure, de votre proie, car vous ne voulez pas que votre prédateur contrôle une horde de serviteurs.

Par exemple, si votre prédateur joue avec un deck Premier Sang : Malkavian et que vous avez un vampire redressé avec de l’interception permanente en jeu, tentez de bloquer avec ce vampire toutes les actions de votre prédateur, afin qu’il soit à court de cartes de modification d’action qui augmente sa discrétion. D’un autre côté, si vous n’avez aucun vampire avec de l’interception permanente, n’essayez pas de bloquer les actions prises par votre prédateur, afin qu’il ne puisse pas jouer les cartes de discrétion qu’il a en main. Il finira ainsi par se retrouver avec une main encombrée par ces cartes.

Vous aurez rarement une main parfaite, donc une bonne gestion de votre main est essentielle pour augmenter vos chances de gagner. Par conséquent, utilisez toujours votre phase de défausse pour défausser une carte dont vous n’avez pas besoin (généralement un modificateur d’action discrétion ou une carte de combat). Et enfin, assurez-vous que tout ce que vous ferez vous rapprochera de la victoire. Soyez patient et ne laissez pas vos émotions interférer.

c

Comment construire un deck compétitif avec deux decks Premier Sang : Nosferatu

Depuis qu’il y a des tournois, les decks Vampire: The Eternal Struggle légaux comprennent un minimum de 60 et un maximum de 90 cartes de bibliothèque et un minimum de 12 cartes de crypte. Vous pouvez combiner deux decks Premier Sang : Nosferatu afin de construire un deck compétitif répondant à ces deux exigences. Cela pourrait ressembler à ceci :

Crypte : (12 cartes)
2 Beetleman
2 Benjamin Rose
2 Gustaphe Brunnelle
2 Harold Tanner
2 Jeremy ‘Wix’ Wyzchovsky
2 Petra

Bibliothèque : (86 cartes)
2 Animalisme
6 Poupée de sang
2 Renommée
1 Labyrinthe
1 Siège du pouvoir : Montréal
1 Bidonville, terrain de chasse

4 Embuscade
2 Armée de Rats
4 Piratage informatique
1 J. S. Simmons, Esq.
2 Ordinateur portable
4 Corbeau espion

6 Masquer l’assemblée
6 Perdu dans la foule

12 Aide des chauves-souris
10 Corneilles noires

4 Conseil des chats
6 Réveil Forcé
4 Chiens de garde
4 Réaction instinctive
4 Sur le Qui-Vive

Bonne chance avec le deck Premier Sang : Nosferatu !

Share